top of page

Un bateau n'est jamais fini...


Vagabond s'est reposé à terre à Linton Bay Marina au Panama pendant notre retour en Suisse de quatre mois pour remplir la caisse de bord…


Vagabond en mode stockage sur le chantier à Linton Bay Marina

6 bagages : 170 kg au total !

C'est la saison des pluies, le vent est absent et le taux d'humidité atteint des records. Il fait très chaud et lourd ! Le thermomètre affiche entre 30 et 33 degrés à l'intérieur du bateau. En plus de nos multiples ventilateurs 12v, nous avons acheté deux ventilateurs branchés au courant de terre. La nuit, lorsque la température descend à 26 degrés, nous avons le sentiment qu'il fait froid ! Nous transpirons des litres, la douche est le meilleur moment de la journée. Nous ne faisons pas d'économie de lessive, nous dépensons 16 dollars tous les dix jours à la lessiverie (une machine + séchage coûte 8 dollars !).


Ambiance dramatique avant la pluie sur l'autoroute


Depuis un mois et demi nous travaillons sans relâche. Nous avons passé 15 jours sur le chantier parce qu'il a fallu changer la bague hydroluble (le problème qui a raccourci notre saison de navigation en février) et l'arbre d'hélice. Celui-ci avait 15 ans, il avait des microfissures et des beugnes. Le mécanicien l'a emmené dans un atelier pour le réviser et finalement ça ne coûtait pas beaucoup plus cher d'en refaire un nouveau. Tout cela nous a quand même coûté 1000 dollars et du temps sur le chantier. 



Nous voulons tellement terminer tous les travaux que nous nous arrêtons jamais !  Pourtant, on le sait bien : un bateau n'est jamais fini ! C'est un problème après l'autre... 


Vagabond retrouve son élément


En septembre l'année dernière, nous sommes devenu les heureux propriétaires d'une beauté suédoise de 38 pieds (11,60 mètres). Nous avons passé au total presque six mois à rénover, réparer, remplacer et maintenir… 


A l'achat, on savait qu'il fallait remplacer le radar, les panneaux solaires collé sur le pont, la capote de roof, la pompe de la douche et la voile d'artimon. Le moteur hors bord était vieux et pas fiable, Tom a dû démonter le carburateur quatre fois en trois mois ! Finalement avec l'avis du mécanicien, nous avons décidé d'investir dans un nouveau moteur hors bord Yamaha 2 temps 8 hp. Un trou dans le budget mais fini la galère ! Impossible de faire un versement en ligne pour payer le moteur, nous avons dû aller au bancomat retirer 2300 dollars et comme on ne peut tirer que 250 à la fois, nous avons dû faire dix retraits ! L'argent est distribué en petites coupure de 5 ou 20 dollars, donc une grande liasse de billets ! 😅


Notre nouveau Vagabond a rapidement dévoilé ses faiblesses et il vaut mieux avoir les problèmes maintenant et les régler plutôt qu'au milieu de l'océan ! Nous avons touché à tout ou presque et nous avons beaucoup appris !


Le tableau électrique était d'origine, une magnifique antiquité âgée de 45 ans ! Lors des premières expériences de navigation, l'autopilote ne fonctionnait pas bien. Tom a fait beaucoup de recherches et contacté un spécialiste Simrad donnant des conseils gratuitement en ligne. En fait, il voulait simplement nous convaincre d'acheter un nouveau autopilote. Si une compagnie offre des services gratuits c'est pour mieux vendre ses produits !  Finalement, nous avons constaté que le problème venait de pertes de voltage importantes au niveau du tableau électrique. Notre autopilote est bien dimensionné pour notre bateau et il a été récemment révisé. 


Le tableau électrique c'est le cerveau du bateau ! Notre nouveau Vagabond avait un vieux cerveau couleur vert de gris de corrosion et plein de paquets de spaghettis de bordel de câbles ! Ce qui signifie un potentiel problème après l'autre.


Le vieux tableau électrique

Nous avons entamé le grand projet de le changer. Le nouveau tableau a été commandé aux USA ainsi que les switch. Pierrick l'électronicien français apporte une aide précieuse. Pour réduire les frais, Tom fait le maximum de travail lui-même. Pierrick nous fait penser à Louis de Funès, un petit bonhomme drôle nerveux et speed ! L'esprit d'analyse, la rapidité des gestes et le débit de parole sont impressionnant ! Moi je n'y comprend rien à l'électronique, c'est beaucoup trop complexe ! Notre vieux tableau n'a pas de schéma explicatif, ce qui signifie qu'il faut identifier un câble après l'autre, un spaghetti après l'autre ! C'est vraiment un grand projet qui prend un temps fou ! Il reste aujourd'hui encore quelques vieux câbles inconnus, on va les laisser, on ne sait jamais... 



Au Panama, quand on va dans un magasin "nautique" la première impression c'est que les rayons sont bien fournis mais en fait il n'y a rien d'autre que des articles pour la pêche et pour les bateaux à moteur...

Tout le matériel nécessaire pour nos travaux est commandé aux USA via un transitaire. On paye 3 dollars par pound (450g), donc il vaut mieux commander des choses légères (le WC jabsco a été l'objet le plus lourd), et 20 dollars la livraison en taxi de Colon à Linton Bay Marina, donc on attend d'avoir suffisamment de colis pour être livré. Tom passe un temps incroyable pour organiser les livraisons, il faut beaucoup de patience ici au Panama, pays du Mañana...


Malheureusement, le frigo, qui a probablement l'âge du bateau, semble être en fin de vie et s'il arrive encore à nous offrir des bières fraîches pour l'apéro et bien il "bouffe" nos batteries. Le verdict du spécialiste n'était pas très réjouissant... On attend encore l'avis d'un deuxième spécialiste... S'il faut changer le compresseur c'est encore du temps et de l'argent ! 😢


Quand on vit sur un bateau, on devient un peu comme un toubib qui identifie, analyse, cherche à comprendre, fait des liens... Par la force des choses, on finit par devienir spécialiste dans beaucoup de domaines…


Bref, un jour la goutte d'eau à fini par déborder du vase... Le moral est tombé, les larmes ont coulées et les réflexions sont allées jusqu'à vendre le bateau tellement nous sommes arrivés à nos limites... Financièrement nous avons beaucoup de peine à joindre les deux bouts pour continuer le voyage... Il ne faut pas croire que la vie en bateau ne coûte rien ! Beaucoup de gens qui vivent et voyagent en voilier sont des gens privilégiés... La balance entre le boulot en Suisse, le boulot sur le bateau et le temps qu'il nous reste pour naviguer n'est pas équilibrée et c'est ce qui parfois remet notre projet en question... Il faut se ressaisir, prendre une petite pause du bateau, essayer notre nouveau hors bord et aller voir les singes sur l'île à côté. Rapidement, nous oublions nos problèmes et nous retrouvons le sourire et l'énergie de continuer à nous battre pour réaliser nos rêves… 



Notre voyage a débuté il y a 6 ans sur un petit voilier de 9,30 équipé avec le strict minimum dans la philosophie "keep it simple and stupid". On partait pour se libérer du matériel et pour ressentir un sentiment de liberté avec Bernard Moitessier comme gourou. On voulait naviguer et ne pas passer notre temps à réparer ! Mais le petit Vagabond avait son lot de problèmes, il demandait beaucoup de maintenance et on a dépensé beaucoup pour essayer de l'améliorer au mieux. Leçon apprise : on ne partirait plus avec une construction amateur mais avec un bateau construit par un chantier et qui a fait ses preuves… Aujourd'hui, après de multiples mésaventures avec notre petit voilier jaune, nous avons voulu un peu plus de confort et de sécurité. Le luxe d'avoir une boisson fraîche (frigo) ça se paye cher tout comme la sécurité de ne plus frôler un cargo (AIS, radar) ou de manquer d'eau (dessalinateur) ou barrer à la main (autopilot, regulateur d'allure) ou être porté disparu lors d'une traversée (telephone satellite, BLU)...


Aujourd'hui, nous attendons un dernier switch pour enfin terminer le tableau électrique, un câble de réseau pour que l'AIS fonctionne sur la VHF et la nouvelle voile d'artimon que l'on a fait faire en Chine (fareastsails.com). Et, probablement un nouveau compresseur de frigo...




Liste des travaux et des améliorations depuis l'achat du bateau en septembre 2022:


Gréement :

- Nouvelle voile d'artimon (actuellement on attend encore la livraison)

- Remplacement de plusieurs écoutes (grand-voile etc.)

- Vérification du gréement par un spécialiste


Moteur :

- Nouvel arbre d'hélice

- Nouvelle bague hydroluble

- Nouvelle batterie de démarrage

- Service annuel du moteur (huile, filtres)

- Vérification de l'état du réservoir diesel

- Révision du système d'embrayage

- Révision de l'échangeur et de la pompe à eau

- Révision du propulseur d'étrave

- Nouveau moteur hors bord Yamaha 2 temps 8 hp


Système électrique :

- Nouveaux panneaux solaires 3x50 Watt sur le pont

- Installation d'un nouveau tableau électrique


Instruments navigation :

- Nouveau VHF fixe et VHF mobile

- GPS portable supplémentaire

- Iridium Go supplémentaire

- Installation d'un nouveau radar

- Achat d'un écran ploter comme réserve

- Achat d'une unité de commande pour le pilote automatique comme réserve


Sanitaires :

- Installation d'un nouveau WC arrière

- Changement de la pompe du WC avant

- Installation d'un robinet avec accès eau de mer dans la cuisine.

- Installation d'une nouvelle pompe de douche.


Menuiserie :

- Changement de plusieurs lattes de teck sur le pont

- Agrandissement du lit dans la cabine arrière

- Plusieurs travaux de vernis : tout le sol du bateau, le plafond de la salle de bain, toute la couchette avant

(listons, mains courantes et cockpit : maintenance 1x / année)


Autre :

- Révision du chauffage (switch électrique et tuyaux à changer)

- Nouvelle capotte de roof

- Révision du guindeau électrique

- Nouveau matelas pour la couchette bâbord

- Confection de nouveaux rideaux pour les chambres et salles de bains

- Ajout de lampes et de ventilateurs

- Winch en bronze chromées

- Nouveau siège dans la timonerie

- Nouveaux coussins de cockpit


- Et pleins pleins de petits détails qui améliorent la vie à bord et qui font qu'on se sent chez nous (ajout objets déco...)





10 Comments


phil gé
phil gé
Oct 19, 2023

Bonjour Anisia et Tom,

Ne pas oublier que "Paris ne s'est pas fait en un jour", et que ce bateau, qui ronronnait depuis 40-45 ans au gré de son propriétaire n'a pas été remis au goût du jour et surtout au niveau de confort que vous voulez lui donner.

Oui, un frigo (qui marche...) c'est du confort, et les glaçons sont hors de prix sur un voilier, ça se mérite !

AIS, radar, pilote de secours c'est quasi obligatoire maintenant, un dessal aussi, reste à les caser dans un petit bateau et à faire en sorte de le dimensionner (le dessal) pour que le rapport qualité/prix/temps (bruit) de travail ne soit pas trop déséquilibré.

Le souci, c'est que sur Linton…


Like
Anisia & Tom
Anisia & Tom
Oct 19, 2023
Replying to

Merci beaucoup 😊😊😊 C'est vraiment super sympa de ta part et ça nous aide beaucoup !

Like

astrid.wilke
Oct 08, 2023

Chère Anisia et cher Tom

C'est magnifique tout ce que vous faites et vous le faites pour vous❤️

Je pense qu'avec la chaleur et l'humidité on a moins de résistance et qu'il faut être très fort (comme vous deux) pour arriver au bout de tous ces problèmes techniques (mais vitaux) de votre nouveau Vagabond.

Nous vous souhaitons que le meilleur et que vous pouvez bientôt reprendre le large pour profiter de votre voyage, on vous embrasse et on pense à vous

Stefan&Astrid

Like
Anisia & Tom
Anisia & Tom
Oct 10, 2023
Replying to

Chère Astrid et Stefan, ça fait tellement plaisir de vous lire ! Un immense merci pour votre message qui nous touche beaucoup 😘 On est passé par des phases de découragement, les problèmes se sont enchaînés en faisant un trou dans le budget mais on se relève et on reste motivé... Demain, le frigoriste vient installer le nouveau compresseur du frigo 🤞, la voile qu'on attend depuis des semaines devrait arriver fin de la semaine 🤞 Et puis on devrait gentiment quitter la marina pour aller à l'ancre mettre en route le dessalinisateur et tester tous les systèmes... Moi ça fait deux jours que je profite, paddle, première baignade (l'eau est super chaud), balade à cheval... Ça m'a fait u…


Like

Dominique Peltier
Dominique Peltier
Oct 04, 2023

Il faut croire que je suis trop long….

Donc Suite et Fin

Allez ! Hissez haut ! et profitez !!!

Bon rétablissement à Tom. Et j’espère que tes problèmes de santé « maritimes » sont derrière toi Anisia.

Avec toute mon Amitié.

Dom

Like
Anisia & Tom
Anisia & Tom
Oct 04, 2023
Replying to

Un immense merci pour ton message 😘 Allez ! Oui on se motive et on ne perd pas courage ! T'inquiète pas on ne va pas vendre le bateau même si quand tout va mal cette idée nous passe par la tête... Il y a les bons jours et les mauvais jours, vivre sur un bateau c'est vivre les montagnes russes émotionnelles ! Il y a les jours où tout va mal, quand les problèmes arrivent tous en même temps pour te submerger et que tu vois ton compte en banque chuter à une vitesse vertigineuse... Et les jours où miracle, un voisin généreux vient nous donner des connecteurs pour les panneaux solaires nous faisant gagner du temps et quelques…

Like

Dominique Peltier
Dominique Peltier
Oct 04, 2023

Oui, tout cela fait réfléchir au "prix" des rêves ...

Je vous suis depuis longtemps (c'est relatif : depuis le voilier jaune) et de manière égoïste, je serais atterré d'un abandon de votre part. Vous réalisez de superbes vidéos avec des images qui vous décrivent tel que je vous idéalise.

D'un autre côté, si vous deviez suivre l'exemple de Chris B_J, je vous apprécie au point que je soutiendrais votre décision quelle qu'elle soit. Mais nous n'en sommes pas encore à ce stade ????

Oui, vous en bavez, vous investissez des sommes colossales, mais, vous faites ces "break bateau" POUR votre bateau. Et vous ne découvrez pas, vous avez déjà bien exploré la question.

Allez ! Hissez haut ! et…

Like

Chris B_J
Chris B_J
Oct 04, 2023

Cc Anisia et Tom

Je nous reconnaît tellement dans vos écrits, je crois qu'un bateau ça n'est pas un problème par jour, en fait le bateau c'est un problème à lui tout seul, c'est comme si tu essayais de combattre une armada de cafards avec un plumeau

Hier on a mis notre bateau en vente lassés par les problèmes, on est au bord de l'explosion et on se demande si on ne va pas ouvrir les vannes pour le couler corps et biens grrr, on s'était dit "on ne peut pas le vendre" mais on n'en peux plus et on l'a fait quand même au bout du compte

Garder le cap et trouver du réconfort est parfois plus difficile qu'il…


Like
Anisia & Tom
Anisia & Tom
Oct 04, 2023
Replying to

Et puis si un jour vous voulez naviguer, on a une cabine et vous êtes les bienvenus ☺️😘

Like
bottom of page