TOM

​Ma passion pour la voile a débuté dès l'âge de 12 ans, lorsque j'ai découvert la navigation avec un petit voilier près de la côte atlantique au Maroc.

​A l'âge de 17 ans, j'ai rencontré deux copains qui possédaient un voilier du type "one tonner" sur le lac de Neuchâtel. Dans les années suivantes, j'ai passé une grande partie de mon temps libre sur le lac. En même temps, j'ai passé les examens de maturité et mon permis haute mer pour voiliers.

​Avec mon meilleur ami, j'ai traversé l’Atlantique à 22 ans avec le "one tonner"… A l'époque, c'était sans GPS, avec un sextant à bord. Après ce voyage, j'étais définitivement passionné par la voile. De retour en Suisse, je me suis consacré aux études de droit et de sciences éco à l'université de Berne.

​A l'âge de 27 ans, j’avais un autre projet intéressant : une traversée de l'Atlantique du nord. De nouveau à deux, avec le nouveau voilier de mon ami. Cette fois-ci, on étais à bord d'un ketch du type "Freeport" et on a éprouvé nos premières grandes tempêtes durant plusieurs jours.

​Un an plus tard, je me suis acheté mon premier petit voilier: un Kelt 8 mètres. Les années suivantes ont été marquées par la naissance de ma fille et par une vie familiale. En même temps, j'ai commencé ma carrière professionnelle comme informaticien. Durant cette période, il ne me restait plus beaucoup de temps pour naviguer et le bateau a été vendu. Malheureusement, après plusieurs années de mariage, ce fut le divorce. A la fin des années 90, pour éviter un vide dans ma vie, j'ai décidé de m'acheter un voilier du type "Wibo" sur le marché des occasions et j'ai rénové ce bateau de 7 mètres complètement. Ce sloop en acier obtient le nom "Vagabond", inspiré par le livre "Vagabond des mers du sud". Les histoires du navigateur légendaire Bernard Moitessier ont beaucoup aidées pour me contaminer par le virus de la voile hauturière.

Dans l'année 2000, j’ai obtenu la grande opportunité de m'acheter un voilier en acier du type "Vanguard 950" en échange de mon voilier "Vagabond". Ce bateau, stationné au sud de la France, était équipé pour faire des longs voyages sur l'océan. Pendant les 3 années suivantes, j'ai rénové complètement ce bateau que j'ai baptisé "Vagabond II" avec le plan de faire un tour du monde...

​​« Keep it simple and stupid » c’est ma devise ! J’aime la simplicité et naviguer comme à l’époque avec le moins d’appareils électroniques possible. C’est ainsi que je suis parti à l’âge de 39 ans avec mon ex compagne pour un tour du monde. Les deux années dans l'océan Pacifique ont été les plus beaux moments du voyage. Pendant cette période, j’ai eu l’opportunité d’écrire de nombreux articles pour des magazines de voile (cf : menu média/press).

4 ans plus tard, de retour en Suisse, j'ai navigué de nouveau sur le lac de Neuchâtel avec les petits voiliers "Vagabond III" et "Vagabond IV". Par manque de temps, il ne me restait peu de place pour faire la voile.

​En décembre 2011, je suis tombé par hasard sur une annonce d'un voilier en acier du type "Sneekermeer" pour un prix de vente très avantageux! Vous pouvez suivre cette histoire dans le chapitre "l'achat du voilier"…

1/4
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram